Rechercher

L'affaissement LAPARRA

Fin février 2020, suite aux fortes précipitations dans le département, un propriétaire nous a signalé un affaissement survenu sur ses terres agricoles.

Autorisée par ce dernier, un petite équipe de l’ASAPE 14/18 s’est rendue sur place afin d’examiner cet affaissement d’environ 2m de diamètre sur 1m de profondeur. Après deux heures de déblaiement , l’équipe à débouché l’accès à un abri Français, vraisemblablement fermé depuis la fin du conflit .



L’affaissement en surface semble être lié à la rupture du toit de l’abri en son centre. L’ouvrage est située à environs 2m50 de profondeur dans un boyau approfondi. Il est composé d’une pièce de 3,50m sur 2,40m de large et 1,2m de hauteur (hauteur initiale inconnue)



Notons également la présence d’une galerie de 5m de long permettant l’accès à la première ligne et/ou une ligne de soutient à cette dernière. Les cartes de 1915 et 1916 nous permettent de situer précisément cet ouvrage souterrain dans un boyau approfondit.

A proximité de cet abris, la première ligne Française, dénommée par les allemands «Unterstandsgraben » que l’on peut traduire par « tranchée des abris ». Le bois jouxtant cet abri et quant à lui désigné comme « SCHÜTZENWALD » - Forêts des tireurs -

Du coté des canevas de tirs français , cette tranchée de première ligne prend le nom du patronyme d’un Lientenant-colonel mort à proximité de ce secteur le 25 mai 1915, touché par un éclat d’obus à la tête lors d’une mission de reconnaissance. Cet abri fait partie d’ un système défensif complexe réalisé par l’armée française pour faire face à un saillant allemand dangereux.

Une nouvelle fois, nous vous rappelons que l’accès aux terres agricoles est strictement soumis à l’autorisation du propriétaire.

L’inventaire photographique et topographique de cet abri étant réalisé par l’association, le propriétaire a rebouché l’accès par sécurité.